Jacques Brel

 

Comme personne, il a su mettre à nu, avec humour, l 'absurde et la cruauté du monde et de la vie. Ses chansons sont autant de vieilles amies à qui on réserve toujours une place de choix. Merci !

Au départ ce ne fut pas facile, de se faire une place à Paris au début des années cinquante, en 1955 il publie son premier 33 tours, "Grand Jacques" mais la reconnaissance n'est pas au rendez vous, il lui faudra attendre encore peu pour s'imposer et nous livrer ce fabuleux répertoire que l'on connait. Dans les années 60, toutes une série de grandes chansons vont se succèder "Ne me quitte pas" "Quand on a que l'amour" "Ces gens là" "Amsterdam" "Madeleine" "Les Toros" et l'on pourrait continuer comme cela un bon moment, pas vrai !.

Un grand voyage Littéraire avec Brel, chez les gens simples, qu 'il met en scène, dans la vie quotidienne, et qui lui permettent d'aborder des sujets plus universels de l'amour, de la vie et de la mort, de la religion, avec tristesse ou avec humour. Un voyage de l'enfance, "Rosa", à la vieillesse "Les vieux", un voyage en Europe du Nord, la Belgique, Bruxelles, Les Flandres, Amsterdam, et Paris.

En 66, il arrète la scène, là aussi, il est extraordinaire quand il mime ses chansons et délivre une émotion rare et forte au public.

 

 

Son Répertoire
Sa Vie
Sa Bio (En Anglais)